Sugarland

Peut être avez-vous entendu parler de ce film qui a pour but de parler de l’impact des sucres sur notre alimentation ? Ce film australien est sortit en salle le 24 janvier, mais il a été assez mal distribué en France. J’ai eu l’occasion de le voir lundi 19 février au CGR de Bayonne et de participer au débat organisé ensuite.

Dans ce film, Damon Gameau se lance dans une expérience unique : tester les effets d’une alimentation haute en sucre sur un corps en bonne santé, en consommant uniquement de la nourriture considérée comme saine et équilibrée.

Il est expliqué au début du film pourquoi et comment les sucres cachés se sont retrouvés un peu partout dans les produits transformés. En réalité dans les années 1950 les maladies cardiovasculaires commencent à être de plus en plus prépondérantes. La faute à quoi ? Selon les scientifiques se serait à cause des matières grasses. Par conséquent, les industriels se doivent de réduire leurs teneurs dans les produits, mais comment faire pour garder un goût attractif et une teneur calorique suffisante…. Le sucre ! Voila pourquoi et comment le sucre se retrouve dans de nombreux produits industriels encore aujourd’hui.

Il y a sucre et sucre. Pour faire simple, les sucres ajoutés sont souvent sous forme de fructose ou de saccharose (= une molécule de fructose + une molécule de glucose = « sucre » sur les étiquettes). Semble t-il que celui le plus néfaste pour la santé serait le fructose car c’est un sucre auquel notre corps n’est pas habitué en si grande quantité (sucre peu présent dans la nature, un peu dans les fruits, mais la consommation de fruits n’étaient pas si importante que de nos jours).

Pour résumer, pendant ce film, Damon va pendant 60 jours consommer des produits industriels  « sains » (type barres de céréales, smoothie, jus de fruits, yaourts sucrés…). Il va prendre 8kg (je crois de mémoire que c’est ça, en tout cas c’est assez impressionnant!) et 10 cm de tour de taille. Ces produits contiennent soit des sucres cachés soit trop de sucres mêmes naturels. Je dis souvent aux patients ce n’est pas parce qu’un produit est sain que l’on peut le consommer « à volonté ». Un des gros pièges soulevés par ce film reste les boissons sucrées (« saines » ou pas type sirop ou sodas).

(mountain dew -bas à gauche-  est un soda mentionné dans le film car il est plus sucré que le coca et entraîne des ravages dans les populations qui le consomme aux USA, ravages notamment sur les dents…)

Quelles conclusions en tirer ? Ne pas devenir parano de tous les produits industriels non plus, mais partir sur les produits les plus simples (car on est sûre de la composition sans même à devoir regarder l’étiquette, par exemple des pâtes ou de l’huile ou du miel ou des yaourts natures…). Ensuite, ne pas consommer trop de sucres au travers de produits à priori sain (ex : smoothie, fruits – 3 fruits par jour « maximum »-, jus de fruits, barres de céréales, mueslis). Enfin, évitez vraiment dans votre quotidien les boissons sucrées (sodas et sirops en priorité, pas trop de jus de fruits/smoothie). Bref du bon sens et de la modération. Cela n’empêche pas par contre de se faire plaisir de temps en temps (ouf ! ) avec un produit qu’on adore même si on sait que c’est plein de sucres !

Ce contenu a été publié dans Actualités et recettes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.