Mon approche diététique

Dans le cadre de l’exercice libéral, il m’a paru essentiel de développer non pas une méthode, impliquant rigidité et manque d’individualisation, mais une approche diététique qui m’est propre.

Mon approche diététique est avant tout une prise en charge globale de chacun. Elle repose sur votre parcours de vie, vos habitudes ainsi que votre rythme quotidien. Je tiens compte, bien entendu, de votre état de santé et son évolution.

Ainsi, chaque accompagnement nutritionnel devient unique et personnalisé.

images (18)

Le but est de réapprendre à manger pour maigrir et non l’inverse. Sur le long terme, le poids perdu ne sera pas repris car vos nouvelles habitudes alimentaires vous apporteront un poids stable et surtout une meilleure santé.

Mon travail va consister à trouver, en fonction de vos besoins, la meilleure solution pour obtenir votre équilibre alimentaire.

Cette recherche se fera toujours en prenant en compte votre point de vue et vos objections car une alimentation imposée (comme pour beaucoup de régimes) est difficile à tenir sur le long terme. Elle doit s’adapter à vous et non l’inverse. On évitera ainsi les frustrations qui empêchent la bonne évolution de votre nouvelle alimentation.

Cela permet d’avoir une alimentation variée qui prend en compte tous les changements de la vie (invitations, repas de fêtes, vacances etc…) en apprenant à les gérer et en prenant en compte votre mode de vie (travail, enfants, sport …).

 65454

A noter également : je n’utilise pas de poudres, sachets protéinés et autres coupe-faims dangereux. Un bon diététicien nutritionniste se doit de proposer une prise en charge facile à vivre et à insérer dans son quotidien, au point que le suivi diététique se fait oublier assez rapidement.

Dernière information : la perte de poids moyenne est de 2 kg par mois pour les femmes (1,5 kg pour les femmes ménopausées) et de 3 kg pour les hommes. Si la perte de poids est trop rapide, le risque est de puiser dans les réserves de muscles.

regime